Amazonia  and  Amazonia+
21 jours.  Niveau: Difficile.   3.310 km,  50% tout-terrain.       U$ 4,320.-      Pour plus d’info
Top of page
 
Amazonia signifie boue
Amazonia signifie aussi eau
On s'amuse á Amazonia
Éclairage public
La fameuse route de la mort
On en trouve des choses dans la jungle
photo Berten Steenwegen
Beaucoup de ceux-là aux alentours
photo Brecht Steenwegen
Ce matériel est lisse, collant et amusant
photo Berten Steenwegen
Bienvenue chez
Bolivia Motorcycle Adventures

La meilleur option pour explorer la Bolivie en moto
Changer langue
17  jours.  Niveau: Difficile.  2.305 Km. 40% tout-terrain      U$ 3,400.-     Pour plus d’info
Ou bien
Ce tour vous emmène depuis le magnifique haut-plateau vers l’humide bassin amazonien et le retour (dans la version + via les « missions »). Quelques routes (si l’on peut les appeler ainsi) sont au plus « horrible ». Quand il y a de l’asphalte, il y existe des trous capables d’engloutir une voiture moyenne. Préparez-vous à la boue, au sable mou, vents de sable, et plein de traversées de rivières. Sur quelques-unes il y a des ponts, sur d’autres, rien.
L’Amérique du Sud à son comble.
Dans l’Amazonie nous allons pêcher des piranhas, nager avec des dauphins et découvrir énormément de vie sauvage.

Jour 1. Réception à l’aéroport de Viru Viru, Santa Cruz (Alt. 400 m.)
Nous vous accueillerons à l’aéroport de Santa Cruz, Bolivie d’où nous partons pour le petit village de Samaipata
(120 km, 3 heures). Nous nous enregistrons dans un hôtel confortable et nous passons le reste de la journée à nous détendre et à nous reposer du vol. Si votre vol arrive tard, nous passerons la nuit à Santa Cruz. Dans ce cas-là, le lendemain sera le jour 1.

Jour 2. Samaipata. (Alt. 1,600 m.)
Nous commençons par un briefing pour connaître davantage sur notre route, les «règles du trafic local » et sur nous mêmes. Là, c’est le moment de faire connaissance avec votre moto. De façon à vous habituer à votre moto nous faisons un tour sur le site archéologique « El Fuerte ». C’est un village Inca construit autour de la encore plus ancienne pierre sculptée des Amériques.

Jour 3. Vers Totora. (Alt. 2.880 m.) 260 km, 30% tout-terrain
Nous commençons doucement, sur une route assez bien mais dont l’asphalte disparaît ici et là, puis il disparaît complètement. Le décor devient un tout fait de montagnes difficiles et coloriées et la route devient un défi.
Après un déjeuner simple nous empruntons une route pavée qui suit les rebords des montagnes et offre une vue imprenable. En fin d’après-midi nous arrivons à Totora, petit village colonial, composé de petites ruelles et ponts.


Jour 4. Vers Cochabamba. (Alt. 2.500 m.) 145 km, 0% tout-terrain
La route vers Cochabamba est goudronnée et en très bon état, elle serpente à travers des vallées pittoresques et l’on peut voir des tas de fermes et cultures.
Nous déjeunerons aux bords d’un grand lac où le menu se compose de poisson frais ou poisson frais.
Le trajet à Cochabamba est chaotique. Un bon exercice qui nous préparera aux horreurs du trafic d’El Alto le lendemain.


Jour 5. Vers La Paz. (Alt. 3.700 m.) 375 km, 0% tout-terrain
Nous laissons la vallée de Cochabamba et commençons très vite à monter. À travers un décor de montagne triste mais beau, nous atteignons le Alti-Plano (Haut Plateau). Alors que les routes se nivellent, nous arrivons à La Paz ca capitale de facto de la Bolivie.
Si tout marche selon prévu,  nous arriverons à temps pour observer le « changement de garde » devant le palais présidentiel.


Jour 6. Vers Caranavi via la Route de la Mort. 165 km, 60% tout-terrain
Laissant derrière nous les foules des rues de La Paz, nous montons jusqu’à 4.700 mètres au-dessus du niveau de la mer pour ensuite plonger littéralement dans le bassin amazonien. Or, avant nous devons parcourir la célèbre « Route de la Mort », officiellement la route la plus dangereuse au monde.
Si nous y survivons, vous aurez la chance de prouver votre courage en descendant 1,5 km en tyrolienne.
Après, vous aurez à parcourir la vraie Route de la Mort alors qu’elle continue de Coroico à Caranavi. Cette fois-ci, il n’y a pas de touristes en VVT, mais plein de camions, de voitures et des bus qui sont tous mortellement pressés.

 
Jour 7. Vers Rurrenabaque. 250 km, 50% tout-terrain
L’étroite route de montagne se nivelle peu à peu alors que nous arrivons aux bords du bassin amazonien. Aujourd’hui nous continuons vers notre destination, Rurrenabaque, la capitale du trekking de jungle de la Bolivie. Même si c’est un village originaire amazonien, on a l’impression qu’il y a plus de « gringos »  que des autochtones dans ses ruelles poussiéreuses.

Jour 8. Vers Santa Rosa. 105 km, 100% tout-terrain
La route vers Santa Rosa est difficile, poussiéreuse et chaude, mais avant que cela ne devienne impossible, nous arrivons à notre auberge aux bords du fleuve Yacumo. Après le déjeuner, nous commençons à découvrir cet espace naturel surprenant, qui déborde d’animaux sauvages dont crocodiles, capibaras, dauphins, tortues, une grande variété de singes et littéralement des milliers d’oiseaux.


Jour 9. Anacondas et piranhas
Aujourd’hui nous essaierons de trouver le (tristement) célèbre anaconda, le serpent d’eau le plus long du monde (il atteint jusqu’à 10 mètres). Après le déjeuner et une siesta, nous tenterons notre chance en faisant de la pêche aux piranhas et la nuit nous ferons un peu de « chasse aux crocodiles », très excitant.
(Le tout éco-friendly bien sûr).

Jour 10. Nager avec les dauphins, vers San Borja. 95 km, 100% tout-terrain
Au petit matin, une promenade au lever du soleil suivi du (pour beaucoup) point culminant : Nager ensemble avec les extraordinaires dauphins roses. Après le déjeuner, nous quittons ce petit paradis empruntant un vieux sentier qui n’existe que dans les saisons sèches. Il est fort probable que l’on puisse voir des crocodiles prenant un bain de soleil au beau milieu de cette « route » et les mares aux bords sont le foyer des familles de capibaras.
La route se termine à San Borja ou nous nous enregistrons dans une sorte de parc-bungalow amazonien.

Jour 11. Vers San Ignacio de Moxos. 140 km, 100% tout-terrain
Nous dormirons dans ce village indigène ensommeillé. Nous prendrons le petit déjeuner dans le marché local.

Jour 12. Vers Trinidad. 95 km, 90% tout-terrain
Trinidad, la capitale du département de Beni est un grand village amazonien où vous pourrez éventuellement voir des boas constrictor nageant dans les égouts à ciel ouvert. Il y a aussi une charmante « plaza », les meilleurs milk-shakes et une « mascotte anaconda » de 7 mètres.
À ne pas manquer : un Boeing 727 écrasé dans la jungle voisine du village.

Jour13. Vers San Javier. 415 km, 0% tout-terrain (mais il y a plus de nids-de-poule que de goudron)
Aujourd’hui nous « profitons » encore des routes goudronnées. Mais n’en soyez pas trop contents, vous serez occupés à éviter les nids-de-poule de la taille d’une fourgonnette. En fin de cette journée plutôt longue, nous arrivons à San Javier, l’un des villages des Missions de la Chiquitania. Avant de nous coucher, nous allons jeter un coup d’œil à la gigantesque église en bois.

Jour 14. Vers San Ignacio via Concepcion. 230 km, 50% tout-terrain (dans la version + uniquement)
Nous partons pour San Ignacio via Concepcion, la capitale des Missions où nous visiterons la cathédrale. Nous profiterons ici de la piscine de notre hôtel genre « mini-resort » ou nous ferons une promenade dans l’énorme lac artificiel pour observer les pêcheurs au travail.

Jour15. Vers Santiago de Chiquitos. 360 km, 50% tout-terrain (dans la version + uniquement)
Le matin, nous quittons San Ignacio sur des belles routes pour motos. Après un déjeuner dans un lieu fréquenté par les Mennonites, nous arrivons sur l’autoroute Santa Cruz/Puerto Quijarro. Sur cette route goudronnée, nous continuons le voyage vers Roboré, un poste militaire où nous nous arrêtons en route vers notre destination, Santiago de Chiquitos. Vous pouvez visiter l’église, mais nous sommes ici surtout pour le spectaculaire site naturel d’Aguas Calientes.

Jour 16. Aguas Calientes. 80 km, 0% tout-terrain (dans la version + uniquement)
Aguas Calientes est un lac aux sources chaudes, la température des eaux est de 35-40°C. Nous trainerons ici, dans l’eau qui est censée avoir des pouvoirs guérissant, nos douleurs des derrières auront donc complètement disparu à la fin de cette baignade.
L’après-midi nous escaladerons une montagne dont la vue est imprenable et aux formations rocheuses mystérieuses.

Jour 17. Vers San Jose de Chiquitos. 160 km, 0% tout-terrain (dans la version + uniquement)
Nous quittons Santiago le matin et bien avant midi, nous arrivons à San Jose, le dernier des villages des Missions. Nous visitons l’église, l’endroit où la ville de Santa Cruz a été fondée à l’origine, puis nous nous promènerons dans un décor lunaire juste en dehors du village.

Jour 18. Vers Buena Vista. 385 km dans la version + et 230 km dans la version régulière.
Nous roulons sur route goudronnée au trafic intense vers le merveilleux village de Buena Vista, un petit oasis à Santa Cruz, le centre de commerce de la Bolivie. Notre hôtel, avec piscine bien sûr, se trouve sur la place. Vous pouvez vous asseoir sur la terrasse, en sirotant un cappuccino et observer le tourbillon d’activités du quotidien du village.


Jour19. Vers Samaipata. 185 km, 60% tout-terrain
Aujourd’hui nous traversons le Parc National Amboro en empruntant des routes étroites et des sentiers qui serpentent. En vue, une demie douzaine de rivières à traverser (et pas de ponts en vue) font de cette matinée une promesse excitante.
Après le déjeuner nous profiterons des paysages magnifiques sur une route goudronnée qui serpente droit vers les contreforts des Andes vers notre destination finale, Samaipata.


Jour 20. Vers Santa Cruz.
Nous laissons nos motos derrière nous et nous partons pour Santa Cruz où nous faisons quelques courses de souvenirs de dernière minute et nous nous régalons goûtant au Churrasco brésilien ou alors à la cuisine locale.

Jour 21. À l’aéroport.
Nous vous emmenons à l’aéroport, nous vous aidons avec l’enregistrement et on se dit au revoir alors que vous passez la douane. Nous espérons vous revoir un jour.


Bolivia Motorcycle Adventures,  Casilla de correos 2992,  Santa Cruz de la Sierra,  Bolivia.
   (+591) 75 051 051            info@boliviamotorcycleadventures.com